Port services

vue-panoramique

Présentation des prestations proposées par les services du Port Autonome de Papeete

 

Prestations aux navires

terminal-croisiere-pap

millenium-web

Le service de trafic maritime

L’organisation et la gestion du trafic maritime dans le port de Papeete sont sous l’autorité du Commandant de port et du service de la Capitainerie. Les navires en approchent de la passe de Papeete doivent contacter la vigie du port par VHF sur le canal 12 ou par BLU sur la fréquence 2638 KHz. La surveillance de la circulation dans la rade du port de Papeete met en oeuvre un Système de Trafic Maritime informatisé (STM). La zone de couverture du STM englobe tout le domaine maritime du Port Autonome de Papeete dans lequel la circulation des navires et la pratique d’activités nautiques sont règlementées. Les navires traversant la zone de couverture du STM ont l’obligation d’utiliser ce service. La veille VHF est obligatoire à l’intérieur de cette zone.

Le service de pilotage

L’organisation et la gestion du service du pilotage sont confiées à la station de pilotage des îles du vent de la Polynésie française. Les pilotes du port de Papeete non seulement desservent Tahiti et la zone portuaire de Papeete où le pilotage est obligatoire pour tous les navires, sauf les caboteurs locaux, mais aussi interviennent dans les îles de Moorea, Huahine, Raiatea-Tahaa et Bora Bora où le pilotage est obligatoire pour les navires d’une longueur supérieure à 60 mètres. Ce service est assuré 24h/24 et 7j/7.

Le service de remorquage

Le remorquage est obligatoire pour tout mouvement de navire d’un volume supérieur à 3.000 mètres cubes (entrées, sorties et mouvements à l’intérieur de la rade). Les tarifs de remorquage dans le port de Papeete sont calculés suivant le volume géométrique du navire à partir des dimensions principales de la coque. Dans le cas de navires de taille importante, ou pour des raisons de force majeure, des moyens de remorquage supplémentaires pourront être mis en oeuvre. Le nombre de remorqueurs utilisés est déterminé par le pilote en accord avec le commandant du navire. Les interventions sont effectuées par les marins du Port Autonome de Papeete, au moyen d’une flotte composée d’un remorqueur de 3000 cv, le AITO NUI, d’un deuxième de 1400 cv, le AITO II, et de deux pilotines, le AUTE et le ATI de 800 et 400 cv respectivement.

La location de remorqueurs

Pour des besoins particuliers nécessitant des moyens d’assistance nautique importants, le recours aux remorqueurs du port est proposé sur la base d’un tarif horaire.

La veille sécurité

Le Port Autonome de Papeete maintient en état d’alert et d’appareillage immédiat ses remorqueurs lors des opérations de chargement et de déchargement d’hydrocarbures dans le port de Papeete.

Le service de lamanage

Le lamanage consiste à prendre les amarres à bord des navires qui accostent pour les porter à terre et les capeler sur les points d’amarrage prévus à cet effet, ou bien, à larguer les amarres des navires lorqu’ils appareillent. Au port de Papeete, le service de lamanage est effectué par une société indépendante agrée à cet effet sous la responsabilité et la coordination de la Capitainerie du port. Ce service est disponible 24h/24 et 7j/7.

L’amarrage et le mouillage

Le stationnement à quai des navires dans le port de Papeete est soumis à une redevance qui est calculée suivant la longueur hors tout de la coque du navire et la durée de stationnement à quai. Elle rétribue l’utilisation par les navires des infrastructures et équipements portuaires permettant l’accostage (quais, défenses, installations à terre, etc.). Le mouillage dans la rade du port de Papeete en dehors des installations d’accostage est autorisé sous réserve d’obtenir l’accord préalable du Commandant de port.>

Les prestations de la cale de halage

La cale de halage du port de Papeete assure le halage des navires à sec et leur remise à l’eau avec une capacité maximale de 800 tonnes. Le calage du navire est assuré par une entreprise privée agrée pour ce type d’opération. L’occupation de la cale ou des bers de transfert durant les travaux de carénage, de réparation ou d’entretien périodique est soumise à une redevance de stationnement. La fourniture d’énergie (électricité, eau, air comprimé) est proposée suivant les besoins. Les armateurs doivent réserver suffisamment à l’avance la montée en cale sèche de leur navire en raison de l’utilisation importante des installations dans l’année.

La marina de Vaiare

Les services de la marina de Vaiare vont de l’amarrage des navires aux différents postes d’accostage, à la fourniture d’énergie et d’eau, en passant par le ramassage des déchets ménagers et le stationnement des navires à terre.

La marina Taina

La marina Taina, située à Punaauia sur la côte ouest de l’île de Tahiti, offre des postes à quai aux navires de plaisance et aux yachts de taille importante. La fourniture d’énergie et d’eau est assurée jusqu’au poste d’amarrage. Le stationnement à terre des embarcations et remorques est permis moyennant le paiement d’un droit de stationnement.

 

Prestations à la marchandise

vue-port-papeete

quai-au-long-cours-l1

Les droits de quai

Les marchandises transitant dans les installations du port de Papeete sont assujéties au versement de droits de quai. Ces droits sont prélevés en contrepartie de l’utilisation des quais et terres pleins dans le cadre des opérations de débarquement, d’embarquement et de transbordement des marchandises. Ils sont proportionnels au tonnage des marchandises en vrac manipulées ou à la taille des conteneurs servant à leur transport. Seules les marchandises dites de “première nécessité” figurant dans l’Arrêté n°621/CM du 28 avril 1999 sont exemptées des droits de quai.

Le magasinage

Les marchandises déposées sur le terminal de commerce international de Motu Uta après leur débarquement ou en vue de leur embarquement, font l’objet d’une redevance de magasinage au-delà d’un délai de franchise décompté en jours et suivant leur nature. Le magasinage a été institué afin de réduire l’encombrement du terminal en incitant les propriétaires de marchandises ou leurs représentants à procéder à leur enlèvement dans les délais les plus courts. La redevance est proportionnelle au poids des marchandises ou à la taille des conteneurs, et prend en compte la durée de stationnement sur le terminal.

L’encombrement

Les conteneurs vides, cadres, berceaux de navires ou tous autres matériels ayant servis au transport ou à l’emballage de marchandises, déposés sur le terminal de commerce international de Motu Uta dans l’attente de leur réembarquement, bénéficient d’un délai de franchise à compter de la date de retour sur le terminal de commerce. A l’expiration du délai, le propriétaire des objets devra s’acquiter de la redevance d’encombrement.

Prises frigo

Les conteneurs frigorifiques disposent d’un espace dédié sur le terminal de commerce international de Motu Uta permettant leur alimentation en énergie électrique. Plus de 50 prises sont ainsi accessibles 24h/24 et 7jrs/7.

La taxe de péage

La taxe de péage est prélevée sur les marchandises transitant par le terminal de commerce international de Motu Uta et représente 1,25% de la valeur CAF de la marchandise. Elle est collectée par le service des douanes lors de la déclaration de mise à la consommation ou d’exportation de la marchandise. La taxe de péage est destinée au financement des investissements dans le cadre de la construction d’infrastructures et la rénovation d’équipements contribuant à l’amélioration des services portuaires.

La manutention portuaire

La manutention des marchandises (déchargement et chargement des navires de commerce) dans le port de Papeete est concédée à des sociétés privées d’acconage, de manutention et de transport qui sont soumises à une obligation de service public. Ces entreprises ont le libre choix du recrutement de leur personnel et des moyens à mettre en oeuvre. Leur seule obligation est de soumettre leurs tarifs à l’agrément des autorités portuaires et de respecter les horaires de manutention imposés.

 

Autres prestations de services

dock-flottant-dcn-web

carrenage-faucon-web

La fourniture d’énergie

La fourniture d’électrique est assurée dans toutes les installations du port de Papeete.

La collecte des déchets

La collecte des déchets en provenance des navires est un service proposé au port de Papeete et dans les différentes marinas. Le ramassage des déchets industriels reste cependant à la charge de chaque occupant. Des installations fixes de réception des déchets solides, avec tri sélectif, sont à disposition. La collecte des déchets liquides s’effectue par camion ou par barge sur demande de l’agent consignataire ou du propriétaire du navire. Elle est réalisée par des sociétés agréées. En cas de nécessité, les services du Port Autonome de Papeete peuvent effectuer le ramassage et la destruction de déchets industriels ou autres moyennant le paiement du service sur la base des dépenses réelles majorées de 15%.

La fourniture d’eau

Le service de fourniture d’eau au navire est rendu par une entreprise privée sous les directives de la Capitainerie du port. Elle est à même d’intervenir 24h/24 et 7j/7 directement sur les quais pour toute demande de branchement et de débranchement.

Les localtions diverses

Le Port Autonome propose également en location divers matériels et équipements nécessaires aux besoins de réparation des navires. Il est même possible de faire appel à des plongeurs ou engager du personnel de la cale de halage pour réaliser des travaux en régie.

Le pesage

Le Port Autonome de Papeete dispose d’un pont bascule de grande capacité.

Les droits de commerce de détail

Toute activité de commerce de détail dans la circonscription portuaire est soumise à une autorisation délivrée par le Directeur général du Port Autonome de Papeete. Les autorisations sont accordées à titre précaire et révocable. Toute sous location est interdite. La vente d’alcool est prohibée.

Comments are closed.