AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 2017-8 – Parution au JOPF n° 86 du 27/10/2017

     


Marchés publics 09/11/2017

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 2017-8 – Parution au JOPF n° 86 du 27/10/2017

Attribution des prestations de gardiennage des infrastructures portuaires.

1° Le port autonome de Papeete lance un appel d’offres ouvert pour l’attribution des prestations de gardiennage des infrastructures portuaires (Papeete et Vaiare).
La durée globale est fixée à douze mois.
Le marché sera conclu à l’entreprise générale ou avec un groupement d’entreprises.

2° Les entreprises intéressées peuvent consulter gratuitement le dossier d’appel d’offres à la subdivision commerciale du port autonome de Papeete ou obtenir le lien de téléchargement du dossier à l’adresse e-mail : ao@portppt.pf. Le dossier papier complet peut être obtenu, contre paiement, à la subdivision commerciale du port autonome de Papeete (contact e-mail : commercial@portppt.pf).

3° Les conditions auxquelles doivent répondre les offres et notamment le modèle suivant lequel elles doivent être présentées, sont indiquées dans le règlement particulier de l’appel d’offres (RPAO).

4° La date et l’heure limites de remise des offres, est fixée au mercredi 29 novembre 2017 à 13 h 30. Les offres devront être remises contre récépissé au secrétariat de la division technique du port autonome de Papeete.

5° Le délai pendant lequel les candidats resteront engagés par leur offre, est de 60 jours à compter de la date limite de remise des offres fixée au 4° ci-dessus.

6° Le jugement sera effectué dans les conditions prévues aux articles 25 à 25 quater du code des marchés publics de la Polynésie française et de ses établissements publics selon les critères fixés au RPAO :

  • prix (40 %) ;
  • valeur technique de l’offre (40 %) ;
  • expérience et références dans les métiers de gardiennage (20 %).

7° Les justifications à produire concernant les qualités et les capacités exigées des candidats sont :

  • un dossier de références en travaux de même nature ou de nature comparable ;
  • l’agrément professionnel au titre de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 ;
  • une liste nominative de ses moyens humains et matériels.

 

8° Les justifications à produire concernant l’entreprise sont :

  • un certificat attestant que l’entrepreneur est à jour de ses cotisations auprès de la Caisse de prévoyance sociale (la date de validité de ce certificat ne devra pas être antérieure à un (1) mois de la date limite de remise des offres) ;
  • les certifications par l’administration fiscale (direction des impôts et des contributions publiques et Trésor public) attestant, au 31 décembre de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, de la situation fiscale régulière de l’entrepreneur à l’égard de ses obligations déclaratives et de paiement de l’impôt (situation à jour pour l’année précédente et soldée pour les autres années) ;
  • la déclaration sur l’honneur affirmant ne pas tomber sous le coup d’une interdiction découlant de l’article 9 du code des marchés publics de la Polynésie française et de ses établissements publics annexée en page 6 du RPAO ;
  • en cas de redressement judiciaire le candidat fournira une copie du ou des jugements prononcés et lorsqu’il est en période d’observation, une attestation du juge commissaire l’habilitant à poursuivre son activité pendant la durée prévisible d’exécution du marché.

 

Le directeur général
du port autonome de Papeete,
Georges PUCHON.

35 vues