La semaine anniversaire au Port autonome et le baptême du Aito Nui II célébrés par les autorités du Pays

     


24/10/2017
109 vues

La semaine anniversaire au Port autonome et le baptême du Aito Nui II célébrés par les autorités du Pays

Le président du Pays, le ministre des transports, et le maire de la capitale ont ouvert hier les festivités au Port autonome aux côtés de son directeur, Georges Puchon, et de son équipe

Le baptême du nouveau remorqueur du port autonome de Papeete était le point fort de l'ouverture de cette semaine anniversaire, lundi. Parmi les animations proposées au grand public tout au long de cette semaine d'anniversaire, plusieurs expositions photos comme « Fish Care » de la photographe Anne-Catherine Becker-Echivard, le port de Papeete d'hier à aujourd'hui ou encore l'exposition de l'association Te Mana o te moana. Les visiteurs auront également la possibilité de visiter la cale de halage du Port autonome de Papeete et le nouveau remorqueur Aito Nui II, ainsi que d’assister à la remise de médailles d’honneur du travail. Le Port de Papeete a vu le jour à la fin des années 50. Aménagé dans une rade faiblement protégée avec 300 m de quai, 4 000 m² de terre-plein et 10 000 m² d’entrepôts, il était en voie d’asphyxie, saturé par le passage annuel de plus de 500 navires, obligeant sans cesse les autorités portuaires à jongler avec les places disponibles. C’est dans ce contexte et avec ce challenge de création d’un port moderne qu’est né en 1962 le Port autonome de Papeete, lequel est devenu rapidement le poumon économique de la Polynésie. Les années 80 et 90 ont été celles de la croissance, avec le trafic international de marchandises et le trafic local dépassant respectivement le cap du million de tonnes et du million de passagers par an. En 1993, le Conseil d’administration du Port a créé le port de pêche à Fare Ute avec l’édification d’un quai de 150 m et d’une tour à glace, l’aménagement de la criée puis la construction d’un bâtiment de mareyage pour le poisson frais destiné à l’export. En 2003, l’épi Nord du quai des paquebots a été inauguré par le Président de la République française, Jacques Chirac. Ce projet d’un coût de plus de 2,5 milliards Fcfp, a été conçu pour développer le tourisme de croisière en Polynésie française. En 2012, le Port autonome de Papeete a investi dans une nouvelle gare maritime qui profite aux habitants et touristes se rendant sur l’île voisine, Moorea. Chaque jour, ce sont près de 4 500 personnes qui traversent le chenal pour se rendre sur leur lieu de travail, au collège, au lycée, sans compter les touristes. En 2015, une nouvelle marina de luxe a vu le jour sur le front de mer de Papeete, celle-ci pouvant accueillir jusqu’à 87 voiliers. C’est donc dans cette voie du développement que le Port Autonome de Papeete poursuit ses missions attendues par le gouvernement. Il participe déjà activement à accompagner le développement de la ville par l’aménagement de l’esplanade Jacques Chirac, dont les travaux commenceront début 2018, ainsi qu’au développement du tourisme dans la filière croisière.

Le baptême du nouveau remorqueur du Port autonome de Papeete en présence des plus hautes autorités du Pays - Photo : Présidence