Commerce international

port-de-commerce-web

COMMERCE INTERNATIONAL : Le Poumon économique de la Polynésie

Le port de Papeete demeure à ce jour non seulement le seul port international de Polynésie française ouvert aux échanges commerciaux avec le reste du monde, mais aussi le seul port domestique desservant l’ensemble des îles de la Polynésie française. 90% des marchandises importées transitent par les installations du port de Papeete chaque année, et des milliers de tonnes repartent vers les îles à partir des quais de cabotage interinsulaire.

La passe du port de Papeete permet l’accueil des navires jusqu’à 2.200 EVP dans les installations portuaires. Cependant, les enjeux du transport maritime international conduisent les compagnies à pratiquement doubler la taille des porte-conteneurs, les passant à des capacités de 4.000 EVP. Aussi, des choix stratégiques sont opérés dans le cadre des futurs projets d’aménagement du schéma directeur 2009-2019, de manière à accueillir au mieux ces nouveaux moyens de transport dans le port de Papeete, comme la création d’un nouveau terminal à conteneurs dans la zone récifale, à proximité de la passe de Taunoa, plus profonde que celle de Papeete.

Équipements et infrastructures

Les installations portuaires de Papeete comprennent plus de 3.000 mètres de quais et de pontons, dont un quai au long cours de 453 mètres disposant de 3 postes destinés aux navires de commerce (cargos, porte-conteneurs). 2 postes pétroliers, celui de Fare Ute et celui de Motu Uta permettent d’accueillir des pétroliers jusqu’à 45.000 tonnes. Dans la zone récifale est se situe un poste pour le déchargement du gaz butane. Un terminal à conteneurs de plus de 140.000 m2 de superficie permet le stockage des marchandises en vrac et des conteneurs de 20 à 40 pieds du trafic international.

Plusieurs sociétés privées assurent l’acconage et la manutention sur les différents quais. Elles disposent des équipements les plus modernes permettant un traitement rapide et efficace des opérations de chargement et de déchargement des navires. Situé à l’entrée de la zone sous douane de Motu Uta, un bâtiment de stockage de véhicules permet le stationnement des véhicules débarqués sur 4 niveaux pour une capacité totale de 500 places, libérant ainsi les surfaces au sol pour le traitement et le stockage des conteneurs. Un terre-plein de 3.700 m2 au total, connexe au bâtiment, sert au stockage des engins lourds ou hors gabarit pour une capacité de 130 places. Enfin, la zone portuaire s’intègre dans un complexe industriel et commercial dynamique dans lequel de nombreuses entreprises des principaux secteurs d’activité de l’économie polynésienne sont présentes.

Commentaires non activés