ARANUI V : Bienvenue à bord

L’Aranui 5, cargo-mixte de la compagnie maritime CPTM, offre des croisières des plus authentiques et inoubliables vers l’archipel des îles Marquises en Polynésie française. Les quinze jours à bord, d’un voyage de plus de 3.400 Km sur l’océan Pacifique, font découvrir des îles enchanteresses dont les artistes tels que Paul Gauguin, Herman Melville et bien d’autres sont tombés éperdument amoureux.

Navire de transport de passagers et cargo-mixte de 126 mètres de long sur 20 de large, l’Aranui 5 affiche une double vocation : l’activité touristique de croisière avec 100 cabines d’un côté, et le transport de marchandises avec une capacité totale de 3.000 tonnes de fret de l’autre. Ses équipements de grand confort offrent une opportunité unique de découvrir les îles Marquises à bord d’un navire de croisière digne de ce nom.

Mais avant tout, l’Aranui 5 permet de profiter pleinement de l’océan au travers de diverses activités nautiques dans le cadre d’une croisière de détente et de plaisir. La pêche est désormais une des activités proposées qu’elle soit lagunaire, côtière ou en haute mer, sans oublier la plongée en apnée ou en bouteille qui ouvre la porte d’un univers aquatique d’une richesse inégalée.

Le festival des Marquises est aussi l’événement marquant des séjours à Nuku Hiva qui se déroule tous les quatre ans au mois de décembre. C’est un moment fort de la culture Polynésienne lors duquel les croisiéristes découvrent les chants, les danses et les plats culinaires du Pacifique.

L’Aranui 5 fait découvrir les îles Marquises, territoire immergé de 1.000 Km2 constitué d’une vingtaine d’îles, d’îlots et de hauts fonds. D’origine volcanique, elles ne comprennent pas de lagon et leur relief accidenté leur donne des silhouettes inédites. Situées à proximité de l’équateur, elles offrent un climat sub-tropical avec une température moyenne de 26°C propice à l’éclosion d’une faune et d’une flore endémiques. 80% des oiseaux et plus de la moitié des insectes et plantes sont spécifiques aux Marquises. La plupart des animaux et des végétaux sont arrivés par la mer, ou bien, pour les graines transportées par les oiseaux.

Le voyageur ayant vécu l’épopée de l’Aranui 5 emporte au plus profond de son cœur des souvenirs indélébiles de ces terres sauvages et hospitalières, où, en l’espace de quinze jours, le temps s’est immobilisé aux Marquises…

Commentaires non activés