Le Port présent à la réunion du comité de pilotage stratégie croisière

     


26/07/2019
7286 vues

Le Port présent à la réunion du comité de pilotage stratégie croisière

Le comité de pilotage stratégie croisière s’est réuni, lundi après-midi à la Présidence, en présence de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, du ministre de l’Equipement, en charge des ports, René Temeharo, du ministre de la culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et des représentants de leurs services respectifs, notamment, le Port autonome de Papeete. 

 

Participaient également à cette réunion, les maires et représentants des principales îles d'escale en Polynésie dont le président de l’Assemblée de la Polynésie française et maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, le président de la commission tourisme de l’Assemblée de la Polynésie française et maire de Papeete, Michel Buillard,  le maire d’Uturoa, Sylviane Terooatea, et le maire de  Nuku Hiva, Benoit Kautai. Étaient aussi présents les représentants des communes et des comités du tourisme de Moorea et Rangiroa ainsi que le président du Tahiti Cruise club, Bud Gilroy, la CCISM, Tahiti Tourisme, la Station de pilotage et la société Aéroport de Tahiti.

 

Le secteur de la croisière en Polynésie a progressé, en termes de nombre d’escales, de 2012 à 2019, de plus de 77%. Durant cette période, la Polynésie s’est attachée à élargir et diversifier l’éventail des opérateurs et de travailler avec chacun des partenaires du tourisme à l’augmentation du nombre d'escales, dans davantage d’îles polynésiennes. Il a été rappelé que plus de 85% des escales annuelles concernent des navires de moins de 500 passagers, ce qui résulte d’un choix maitrisé de la destination. En revanche, il est constaté des concentrations d’escales, sur certaines périodes de l’année, pouvant occasionner ponctuellement des congestions dans certaines îles, qu’il convient de mieux appréhender en amont.  

 

Nicole Bouteau a souhaité que soit présenté un point sur l’évolution des infrastructures et équipements terrestres et maritimes dans les archipels, dédiés à la croisière, avec les maires présents afin de recueillir leurs opinions, de les adapter et de mieux répondre aux besoins de l’ensemble des usagers de ces infrastructures. Parmi ces aménagements, on note le réaménagement du quai de Tahauku à Hiva Oa, de Taiohae à Nuku Hiva, de la nouvelle escale de Vairao et des projets d'aménagements à Maroe sur l'île de Huahine, à Rangiroa sur le site de Papaputa, situé à Avatoru, dont le Pays s'est récemment porté acquéreur, et à Rotoava, à Fakarava, où des aménagements spécifiques sont également programmés.

 

La ministre du Tourisme a salué le travail de collaboration mené avec l’ensemble des acteurs publics et privés de la croisière, soulignant combien ce secteur est important pour le développement du tourisme en Polynésie. Elle a rappelé qu’il génère, à lui seul, aujourd’hui, plus de 20% des flux touristiques et près de 25% des recettes pour la destination, réparties dans une dizaine d’îles d’escales régulières.

croisières